L’Hôtel de demain sera design pour tous…

hotel

Le même référentiel de l’être humain pour tous les hôtels

L’offre hôtelière actuelle est composée d’hôtels standardisés, normés, ou à l’inverse, d’hôtels indépendants, design, boutique-hôtels. L’aménagement intérieur et la décoration en font des établissements uniques, personnalisés. Pourtant, ils ont tous un point commun. Ils ont le même référentiel de l’être humain, mesurant 1,83m et pesant 80 kg.
Or, nous sommes tous différents, grands/petits, gros/maigres, d’âges différents avec des situations de perte d’autonomie occasionnelles (femme enceinte, bras ou jambe plâtré(e), équipé d’une poussette, ou voyageant avec une valise lourde…). Les seniors et les personnes à mobilité réduite sont quant à eux en situation de perte d’autonomie régulière à des degrés divers.

La loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité dans les ERP (Etablissements Recevant du Public) est malheureusement perçue par les hôteliers comme un investissement non productif, tout en étant favorables au bien fondé de celle-ci. L’échéance du 1er janvier 2015 approche, avec l’espoir pour certains de son éventuel report ou de son assouplissement.

On se focalise aujourd’hui sur les chambres PMR qui pour beaucoup, disposent d’équipements au design stigmatisant le handicap. En résultent des chambres PMR avec un taux d’occupation dérisoire, qui disposent pourtant d’une superficie supérieure aux chambres standards.

C’est pourquoi chez MKA ENGINEERING, nous avons développé la chambre PMR Executive, permettant aux hôteliers d’augmenter son taux d’occupation et d’optimiser son retour sur investissements.

Vers un nouveau référentiel, la Haute Qualité d’Usage©

Dans le contexte actuel du vieillissement de la population, ne devons-nous pas changer de référentiel, cet homme « standard » d’1,83m, 80 kg, blanc, droitier, masculin qui ne représente qu’une minorité ?
Les clients des hôtels sont tous différents, de cultures différentes, parlant des langues différentes. C’est un formidable panel de la population qui y séjourne. Et pourtant, l’offre produit ne tient pas compte de leurs différences. Qu’en est-il des personnes malvoyantes et malentendantes ? Devrions-nous leur attribuer les chambres PMR ? Elles sont pour la plupart inadaptées à leur handicap.

Aussi, la loi du 11 février 2005 sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite est une réelle opportunité de développement pour les entreprises, ouvrant la voie à la création de nouveaux concepts, de nouveaux espaces, de nouveaux meubles et objets, répondant à la dimension de conception universelle.

On entend en effet par « conception universelle » la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation, ni conception spéciale.
Pour développer la Qualité de Vie de chacun d’entre nous, nous devons :
– Ecouter et répondre aux besoins essentiels des usagers en situation de handicap,
– Prendre en compte les Projets de vie de chacun pour intégrer l’ensemble des Usages,
– Offrir des Espaces de vie d’une Haute Qualité d’Usage© et convenant à chaque citoyen.

Il s’agit de mettre en adéquation l’offre produit avec la demande des usagers.
Chez MKA ENGINEERING, nous travaillons actuellement sur un cahier des charges de chambres d’hôtels standards en conception universelle. Une action de sensibilisation et d’informations auprès des designers et architectes d’intérieur est à effectuer pour que ceux-ci intègrent ces notions dans leurs concepts de décoration de chambres d’hôtels. Une formation à l’accessibilité est d’ailleurs désormais obligatoire dans les programmes de formation des professionnels du cadre de vie.

Aujourd’hui, nous voulons aller plus loin. Nous devons dépasser le cadre de la loi, ou plus exactement considérer les textes comme une base minimum, et non comme une référence de garantie. C’est ce que propose le C.R.I.D.E.V. (Centre de Recherche pour l’Intégration des Différences dans les Espaces de Vie) qui a développé la démarche Haute Qualité d’Usage (H.Q.U.)©.

La « Qualité de ce qui est approprié aux besoins et usages de la société » s’appelle la Convenance. La « Convenance du cadre bâti » est le caractère d’un espace qui convient à sa destination et offre à l’usager la faculté de l’utiliser sans inconvénient. C’est une qualité d’usage en adéquation avec la demande des usagers. C’est ce que nous développerons dans un prochain article…

Laisser un commentaire.